| Contact

L’EPILATION EST-ELLE EN PHASE AVEC LE CORPS DE L’HOMME


Posté le 20 mars 2017
KK (2)

Il est très courant d’entendre dire que l’épilation est une pratique strictement réservée aux femmes. Oui, il est vrai que la pratique est très couramment pratiquée par les femmes, mais, elle n’est plus banale chez l’homme. En effet, de plus en plus d’hommes s’épilent et personnellement, il n y a aucun mal à cela.

Cependant,  la pratique de l’épilation reste un sujet de distension qui oppose les adeptes du poil à la nouvelle image de l’homme sans poil.

Pensez-vous vraiment qu’un homme devrait s’épiler? Cette question simple mais complexe semble opposer deux visions de la beauté masculine.

DEUX VISIONS SUR L’EPILATION

Les antis voient dans l’épilation masculine le renoncement de la virilité car ils font du poil un véritable fer de lance. Mais, pensez-vous vraiment que le poil soit un symbole de virilité?

Personnellement, je dirais non, parce que la virilité ne se construit pas uniquement autour du poil.

La virilité visible ou invisible chez l’homme se construit autour de multiples facteurs hétérogènes qui associent l’environnement et la physiologie.

De ce fait, la présence du poil ne peut en aucun cas constituer l’unique  argument de masculinité ou de virilité chez l’homme.

CE QUE PENSENT LES anti

Les anti-épilations soutiennent que la barbe ou encore un torse poilu sont autant d’éléments qui caractérisent un homme et ainsi dire le distingue de la femme. Ils soutiennent par ailleurs qu’un  corps dépourvu de poils serait moins désirable qu’un corps poilu.

J’aimerais bien que les filles nous donnent leur avis sur ce sujet.  A l’heure où je publie cet article, aucune étude ou enquête réalisée ne soutient aucun de ces arguments.

L’EPILATION EST UN SYMBOLE DE BIEN-ÊTRE

Chez Monsieur Grégoire, nous sommes partisans pour une épilation. Je l’ai personnellement testé et je peux en principe lâcher deux arguments qui poussent beaucoup d’hommes vers la pratique.  L’épilation masculine permet de mettre en avant ses atouts physiques.  L’épilation est un tremplin pour l’hygiène corporelle.

UN HOMME ÉPILE EST UN SEXE SYMBOLE

Il s’entend dire que l’homme épilé serait moins viril que son homologue poilu. J’aimerais tout d’abord souligner que l’absence de poils n’est pas toujours une conséquence de l’épilation, car de nombreux hommes naissent avec peu ou pas de poils. La faute à qui? A la génétique. Alors, je ne crois pas un seul instant (vous aussi j’espère) que les hommes dépourvus de poils soient moins virils que les autres.

Mon analyse de différents récits souligne que l’homme épilé est et reste un sexe symbole qui fascine à la fois les femmes et les hommes.

Si vous faites le choix de ne pas vous épiler, libre à vous. Par contre, l’épilation en tant que pratique n’aurait aucun impact sur votre caractère, votre personnalité et sur votre virilité si vous la pratiquez.

S’ÉPILER POUR DES BESOINS PROFESSIONNELS

Pour conclure cet article, de nombreux sportifs pratiquent l’épilation depuis des lustres pour des besoins professionnels et d’hygiène corporelle. Je citerais en guise d’exemple les gymnastes, les cyclistes ou les nageurs. Peut-on envisager un seul instant que l’épilation soit une entorse à leur virilité ?

Alors, à la question « le corps de l’homme serait-il en phase avec une épilation récurrente »? Je répondrais « OUI », et aucun argument concret ne saurait soutenir le contraire.

Si vous faites le choix d’une épilation partielle ou totale je vous conseille de lire les articles rédigés sur ces blogs sur:

commeuncamion

bonnegueule

Jérémie

sans publicité

Partager :

Laisser une réponse


RETROUVEZ NOUS SUR